s1.jpgs2.jpgs4.jpgs5.jpgs6.jpg

Campagne de Chats errants à partir du 1er février jusqu'au 31 décembre 2020

Communiqué :

Afin d’endiguer au mieux la surpopulation de chats errants dans certains quartiers de  la commune de Mairieux,  la municipalité consciente du problème, de ses conséquences à court terme ainsi que des nuisances  pouvant être occasionnés par ce phénomène,  a voté un arrêté municipal pour la mise en place deuxième campagne de stérilisation et d’identification de ces félins qui débutera le 1er Février 2020.

Pour ce faire la municipalité a signé une convention avec  « l’association L’ARCHE DU VAL DE SAMBRE »  en raison de son expertise reconnue et de son savoir-faire en matière de régulation et de gestion des populations de chats libres, souvent plus généralement  qualifiés de chats errants. Cette association a été choisie pour la mise en place de cette opération, pour ses conseils, pour le prêt du matériel et pour la logistique indispensable à l’organisation de cette campagne.

Une autre convention a également été signée, par la commune de Mairieux, avec la « FONDATION 30 MILLIONS D’AMIS ». Elle assurera le financement de cette campagne dans la limite des tarifs précisés dans cette convention. Les dépassements exceptionnels  entre les tarifs  accordés et ceux pratiqués par le vétérinaire partenaire seront alors  pris en charge par « L’ARCHE DU VAL DE SAMBRE ».

A juste titre Monsieur Alain Bouillez Maire de Mairieux est convaincu que cette  méthode de gestion  par la stérilisation est de loin plus efficace que  l’euthanasie. La stérilisation, d’une part, n’est pas cruelle,  et elle stabilise la population féline qui continue de jouer son rôle de régulation contre les rats et les souris. Et d’autre part, elle diminue considérablement les miaulements des femelles en période de fécondité ainsi que les odeurs d’urine déposée ici et là par les mâles.

Les animaux stérilisés et identifiés seront relâchés sur leur lieu de capture. En effet le chat étant un animal territorial, ceux présents sur un site empêchent d’autres de s’y introduire. Si des chats résident en un lieu, c’est qu’il existe en effet un biotope favorable et les éradiquer entraînera  leur remplacement  immédiatement  par d’autres.

Pour rappel, un couple de chats non stérilisé peut théoriquement engendrer une descendance de plusieurs milliers d’individus en 4 ans... A chacun sa responsabilité….mais si la décision de stériliser  son ou ses chats domestiques afin d’éviter les abandons de chatons ou de les tuer sans scrupule reste un choix, monsieur le Maire rappelle  à tous  l’obligation d’identification des animaux domestiques.

Article L212-10 Code Rural   Modifié par LOI n°2016-1087 du 8 août 2016 - art. 154

L'identification concerne :

- les chiens âgés de plus de 4 mois, nés après janvier 1999

- les chats âgés de plus de 7 mois nés après janvier 2012

 

L’abandon d’un animal constitue un délit passible de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 € d’amende (article 521-1 du Code pénal)

@mairieux